05 55 43 83 55

L’hiver arrive, c’est le moment idéal pour s’occuper de son jardin avant que tout ne givre. Mais comment s’occuper au mieux de son jardin tout en restant écologique et en limitant au maximum sa production de déchets toxiques ? Voici quelques conseils !

1. Entreprendre le nettoyage de son jardin

Avant de s’occuper de son jardin en profondeur, pensez à bien le nettoyer. Ramassez tout d’abord les déchets qui s’y trouvent : branchages, herbes ou plantes mortes, feuilles d’arbres, les restes de vos anciennes cultures. Attention ce nettoyage ne nécessite pas forcément de pesticides, inutile de le traiter. Un simple sac en papier pour la collecte des déchets verts et un peu d’exercice physique suffira à rendre votre jardin propre pour l’hiver. De plus ce sacs pourra être valorisé avec les déchets verts qu’ils contient. Vous ferez ainsi un geste supplémentaire pour la planète.

2. Se renseigner sur la composition du sol de son jardin

Si vous avez prévu d’installer un potager dans votre jardin, ou simplement de replanter de nouvelles cultures, mieux vaut se renseigner sur la qualité de son sol et sur le type de terre avec laquelle il est composé. Il faut savoir qu’une qualité de terre parfaite n’existe pas, elle peut en effet manquer de certains éléments empêchant la croissance de certaines plantes donc renseignez-vous avant. Pour faire analyser votre sol, tournez-vous vers des professionnels, en envoyant par exemple un échantillon de terre à un laboratoire. Ensuite, vous recevrez les résultats, quelques semaines après l’envoi. Pour collecter ses échantillons de terre, vous pouvez vous équiper de petits sachets en papier kraft pour herboristerie, qui garderont votre échantillon intact jusqu’au laboratoire.

3. Vous débarrassez des mauvaises herbes

De manière générale, les herbes mortes, mauvaises herbes, insectes nuisibles, sont considérés comme un ennemi public n°1 de la bonne santé de votre jardin. La meilleure des solutions pour en être débarrassé est de traiter le problème en amont afin de pouvoir planter en toute sécurité. Ici encore des méthodes non-nocives pour la planète et l’environnement existent. Munissez-vous pour cela d’eau chaude par exemple, appliquez-la sur les zones concernées, afin d’éradiquer les mauvaises herbes et les empêcher de repousser. Pour les insectes, l’application de citronnelle est très efficace. Enfin, pour collectés tous ces déchets, placez les dans un sac en papier kraft afin qu’ils soient directement placés dans les conteneurs appropriés.

4. Faites attention à votre consommation d’eau

C’est un fait, l’entretien d’un jardin, peut exiger une consommation d’eau importante, certaines plantes ayant besoin de plus d’eau que d’autres. On estime qu’un jardin nécessiterait entre 2 et 6 litres d’eau par jour et par mètre carré. Alors comment diminuer le volume d’eau consommé dans votre jardin ? Vous pouvez commencer par collecter l’eau de la pluie. L’eau de pluie est encore plus efficace que l’eau de votre arrosoir étant peu fournie en calcaire et plus douce. Munissez-vous pour collecter la pluie simplement d’un bac ou alors d’une mini citerne, l’idéal étant que le bac soit fermé afin d’éviter toute pollution de l’eau ou d’attirer les moustiques.

Ces autres articles
peuvent vous intéresser.

Télécharger notre catalogueTélécharger la brochure

Télécharger
notre catalogue

    X