05 55 43 83 55

Le sac papier continue de s’installer dans notre quotidien. Depuis 2016, les autorités ont restreint l’utilisation et la vente des sacs en plastiques. 

1 – Sac plastique, ennemi de l’environnement

Une seconde pour le fabriquer, 20 minutes pour l’utiliser. Nous sommes passés de 2 millions de tonnes de plastique produit en 1950 à plus de 400 millions de tonnes en 2015. 

Un sac en plastique pèse environ 25 grammes et à l’avantage d’utiliser très peu d’eau pour sa production. Néanmoins, l’impact sur l’environnement est grand : 250 ans, c’est le nombre d’années que met un sac en plastique pour disparaître de la nature. 

Les rejets de sacs plastiques dans les océans entraînent à petit feu, la destruction de l’écosystème marin et la disparition de plusieurs espèces comme les tortues. 

Le sac papier est deux fois plus lourd que le sac plastique et nécessite huit fois plus d’eau pour sa production. 50 % des sacs en papier en France sont recyclés contre 20 % pour les sacs en plastique. Le sac en papier est renouvelable et biodégradable. 

 

2 – Le sac papier, la solution écologique ? 

 

Le papier est composé à 100 % de matières premières et fibres végétales. Le papier met environ entre 2 et 5 mois pour se dégrader dans la nature. Même si la déforestation peut être amenée par la production du papier, elle n’en est pas la principale cause. En effet, 73 % de la déforestation provient de l’agriculture contre 1,5 % pour la production du papier. La production papetière est le plus souvent issue de forêts gérées durablement.

Néanmoins le sac papier représente un coût en énergie assez important. L’industrie papetière est considérée comme un des secteurs consommant le plus d’eau. 

 

 

3 – Comment changer nos méthodes de consommation ? 

 

La production du papier, comme celle du plastique, est donc néfaste pour l’environnement à différentes échelles. Il revient donc à nous, citoyens, d’adopter les bonnes méthodes afin de changer nos comportements et mentalités. 

Savoir bien trier est essentiel. En 2000, on dénombrait 30 % d’erreur de tri des déchets contre 15 % aujourd’hui. 

De plus en plus d’innovations sont créés afin de réduire nos déchets. Des entreprises développent une communication verte par exemple : des cartes de visites biodégradables, des panneaux publicitaires végétalisés. 

Il faut penser à utiliser des sacs réutilisables ou alors des sacs papier afin de définitivement supprimer les sacs en plastique de notre quotidien.  

Ces autres articles
peuvent vous intéresser.

Télécharger notre catalogueTélécharger la brochure

Télécharger
notre catalogue

    X